Vie d'ici - Daila Ojeda

Escalade Pays Des Écrins Jannovakphotograhy Basic 1Vous avez dit Vie D’Ici… quèsaco ? 

Et bien oui, après tout pourquoi ne pas vous présenter les gens d’ici, les locaux et ceux d’ailleurs, leur point de vue sur le territoire, pourquoi certains s’y sont installés, et ce qu’ils y font !?
Nous débutons notre série Vie d’ici avec Daila Ojeda, une des meilleures grimpeuses du moment… et oui, les Écrins renferment quelques joyaux…

Une Vie d’ici…. Daila Ojeda

Webs'in Pays Des Ecrins Vie D Ici Daila Ojeda Escalade Jannovakphotograhy Basics3Venue tout droit des Canaries (Espagne), Daila est notre rayon de soleil depuis maintenant plus d’un an. Elle habite à Pallon sur la Commune de Freissinières.

Alors, profitant de sa présence, nous n’avons pas hésité un seul instant pour lui poser quelques questions …

Quelles motivations t'ont poussé à venir t'installer dans les Hautes-Alpes ? 

Et bien la première fois que je suis venue dans les Écrins, c’était l’été 2012 avec des copains espagnols et argentins. Nous nous sommes régalés car il faisait frais alors que partout ailleurs, c’était la canicule ! Et les paysages sont justes incroyables : l’été, les sommets sont encore enneigés et cela contraste tellement avec les prairies multicolores. Je me souviens avoir pensé à ce moment-là que ce serait un endroit idéal pour vivre…
Et puis, il y a un an, j’ai fait la connaissance de mon ami que j’ai rencontré en Turquie, et qui vit ici, à Freissinières !

Tu es grimpeuse professionnelle, est-ce que la pratique de ta discipline se combine avec ce lieu ? 

Parfaitement ! Et pour plusieurs raisons : le nombre de partenaires motivés et disponibles, la variété des activités que l’on peut y pratiquer, qui permettent de maintenir une motivation toujours au top pour l’escalade ! Aussi, je peux valoriser mon image et les différents produits de mes sponsors (Scarpa, Black Diamond, Sterling) en toute saison, hiver comme été.

Qu’est-ce que tu aimes dans l’escalade ?

Cette activité nécessite d’être exigeant avec soi-même, d’être à 100% mentalement et physiquement, d’être assidus dans la pratique. Les émotions sont fortes, un jour, tu vas te sentir hyper bien, et l’autre, ce sera l’inverse, un peu comme dans une relation amoureuse… Mais dans tous les cas, plus tu t’impliques et plus la satisfaction est grande.

Quelles sont tes falaises favorites dans les Écrins et plus largement dans les Hautes-Alpes ?

Le Pays des Ecrins regorge de coins exceptionnels pour grimper, on peut y passer tout un été sans grimper deux fois au même endroit !
Je dirais : Ailefroide, Grand Bois, les Vallées de Freissinières et du Fournel, sans oublié Céüze dans le Champsaur ou la Somme dans le Queyras !

Quels hobbies pratiques-tu en-dehors de l’escalade ?

L’hiver, c’est le snowboard à Puy Saint Vincent, et en toutes saisons, j’adore me promener ou courir avec mon chien Chaxi.

Est-ce que tu veux nous parler de ton endroit préféré, en hiver, au Pays des Ecrins ?

J’aime beaucoup Vallouise, c’est comme une place hors du temps, avec son vieux village, entouré de montagnes accessibles, et au milieu coule une rivière…

Et maintenant... ton endroit préféré, en été, au Pays des Ecrins ?

J’hésite, car beaucoup d’endroits ici sont frais l’été, et c’est ce que j’apprécie… Peut-être la Vallée de Freissinières, reculée et sauvage, loin de la vie agitée, avec des cascades de chaque côté… et aussi Ailefroide !

Qu’apprécies-tu particulièrement ici, ou plus largement en France ?

Je trouve les gens sympas. De vivre ici, cela a cassé le cliché que les espagnols ont sur les français, à savoir qu’ils sont plutôt fermés. Aussi, je trouve qu’il y a beaucoup de services, comme des magasins bio, les marchés avec des produits locaux : fromage, jus de fruits…

Ce qu’il manque ?

La prochaine étape pour moi est d’apprendre le français car je suis très sociable et je ne peux pas encore suffisamment m’exprimer, mais je n’ai trouvé aucun de cours de français…

Décris-nous une journée parfaite au Pays des Ecrins ?

Un temps magnifique, des amis espagnols qui viennent et à qui je fais découvrir ma falaise préférée, à l’ombre…

A l’opposé, la pire journée au Pays des Ecrins ?

C’est l’hiver, il a neigé un mètre et je dois déneiger pendant une heure pour arriver à sortir ma voiture. Mais là, la serrure est gelée et je ne peux même pas l’ouvrir, ni la faire démarrer !

Si tu devais décrire le Pays des Ecrins en trois mots :

Soleil
Montagne
Beaucoup de sports accessibles

Webs'in Pays Des Ecrins Vie D Ici Daila Ojeda Escalade Jannovakphotograhy BasicsPour en savoir plus sur Daila:

Son blog : http://dailaojeda.blogspot.fr/
Facebook : https://www.facebook.com/DailaOjedaOfficial/?fref=ts
Instagram : https://www.instagram.com/dailaojeda/


Crédit photos : Jan Novak Photography