La légende du pré de Madame Carle

Entre réalité et invention

Quelles vérités historiques se trouvent derrière la légende du pré de Madame Carle ?

Ce site naturel exceptionnel, aux pieds des glaciers, se situe à l’extrémité nord de la Vallouise. 

La légende de Madame Carle

Une légende circule dans la vallée : cette fameuse madame Carle serait une femme adultère. Monsieur Carle, président du Parlement à Grenoble, part en campagne en Italie. Sa femme en profite pour avoir des relations avec d’autres hommes. À son retour, son mari découvre ses infidélités. 

Bien décidé à se venger, il fait monter Madame Carle sur un âne assoiffé et l'envoie au pré. La pauvre bête, arrivant au pré parcouru d’un torrent, se précipite pour boire. En se faisant, il fait tomber Madame Carle dans la rivière où elle se noie.

Une pointe de vérité ? 

Cette histoire d’âne assoiffé et de noyade est bel et bien reprise de toutes pièces au XXème siècle. 

Cependant, elle s’appuie bien sur des éléments historiques. En effet, cette légende circulait déjà au Moyen-Age et elle est mentionnée dans un recueil de contes du XVème siècle. Mais elle ne concernait ni Madame Carle, ni son pré. 

Madame et Monsieur Carle possédaient cette parcelle au XVIème siècle. À la mort de son mari, c’est Madame Carle qui s'occupe de l’administration de ses biens et qui donne son nom au pré. 

Nous possédons même un portrait de Monsieur Carle, sur une enluminure d’un traité de musique conservé à la bibliothèque municipale de Lyon.