Les conduites forcées

L'énergie hydroélectrique

À l'entrée de la Vallouise, un grand tuyau enjambe le lit de la rivière. Il s'agit d'une conduite forcée qui sert à produire de l'électricité.

Qu’est-ce qu’une conduite forcée ?

Cette invention apparaît à la fin du XIXème siècle dans les terrains de montagne. Comme un canal, elle a pour but d’acheminer l’eau d’un point à un autre. L’innovation de la conduite forcée réside dans le fait qu’elle exploite les pentes les plus raides de la montagne. L’eau, à l’intérieur de la conduite, monte en pression, elle gagne en force. Elle est dirigée vers une turbine ce qui permet de créer de l’électricité.

Le siphon de l’Argentière-la-Bessée

Lorsque vous entrez dans en Vallouise, sur votre droite, une conduite forcée enjambant le lit de la rivière attire votre regard. Cette conduite en forme d’arche, appelée le “siphon”, fut bâtie à l'initiative de Gilbert Planche afin d'alimenter l’usine hydroélectrique de l’Argentière-la-Bessée qu’il fait construire en 1910

La conduite de forme atypique permet de relier les prises d’eau de la Gyronde, dans la vallée de la Vallouise, aux prises d’eau de la Durance. Elle a nécessité la mise en place d’un échafaudage de 170 mètres de haut ! Sa mise en eau fut délicate car les deux côtés devaient être remplis en même temps afin d’éviter un déséquilibre qui aurait pu la détruire.

Le long parcours de l’eau

Le parcours de l’eau est ensuite souterrain. Gilbert Planche fait creuser des tunnels pour éviter les dégâts dûs aux intempéries et glissements de terrain. Ces derniers alimentent quatre conduites forcées d’une hauteur de 174 mètres, situées à l’aplomb de l’usine. Elles ont ensuite été remplacées par deux plus grosses conduites, qui fonctionnent encore et qui participent à la production d’électricité de la centrale de l’Argentière-la-Bessée. Vous pourrez les découvrir au gré du sentier patrimoine dans le centre de la ville. Vous aurez aussi l’occasion d’observer le pont en arc. Il s’agit du même type de conduite forcée mais qui enjambe, cette fois-ci, une Durance moins encaissée.