Eglises et chapelles

Que ce soit pour visiter le village des Vigneaux et sa très belle église, celui de Vallouise sa chapelle et son église, celui de Pelvoux ou celui d'Ailefroide en été, celui de Puy Saint Vincent et de ses chapelles vous ne pourrez qu'apprécier la richesse de ces petits coins de paradis dont le patrimoine vous révèlera l'histoire de la Vallouise

En vallée, le patrimoine historique est également riche et gagne à être découvert : la chapelle Saint Jacques de Prelles, les mines d'Argent et la chapelle Saint Jean de l'Argentière La-Bessée ainsi que la très belle vallée de Freissinières avec sa culture vaudoise et protestante à découvrir notamment à travers les visites guidées de l'été en compagnie d'Elsa Giraud, guide conférencière.

La ville de l'Argentière La-Bessée est également connue pour son patrimoine industriel, vous pourrez ainsi faire "La balade du cicruit industriel" qui fait partie des 9 sentiers thématiques du territoire du Pays des Écrins.

EGLISE ST LAURENT DES VIGNEAUX

Cette très belle église du XIV°, XV et ses cadrans solaires est classée monument historique. Vous y verrez un très joli clocher de style roman Lombard et un splendide porche en pierres soutenu par des colonnes en pierre avec des chapiteaux sculptés (feuillages et têtes).

Les vantaux sont fermés par une serrure en fer forgé et un verrou terminé par une tête de chimère. Entre la voûte et la voussure, les peintures murales représentant une Annonciation à la Vierge datée du XVI° siècle. Sur le mur, côté sud, des fresques ont été peintes sur le thème des sept péchés capitaux et leurs châtiments.

A l'intérieur (demander les clefs à la Mairie), on peut voir la représentation de la présence divine, d'Isaïe, du Christ en Majesté, du Tétramorphe et le Couronnement de la Vierge.

Deux cadrans solaires réalisés en 1750 dominent le village, situés sur la face sud et ouest du clocher. Ils ont été restaurés par l'atelier Tournesol en 1989. Cet atelier a la même année, créé sur le mur de l'ancienne cure, un cadran moderne commémorant le bi-centenaire de la Révolution Française.

L’église Saint Laurent est l'une très grande richesse patrimoniale ! Remarquable par son clocher polygonal, elle tient son élégance de ses lignes parfaites, de son porche à colonnes de marbre et surtout de ses superbes peintures murales extérieures représentant les vices et leurs châtiments.

A l'extérieur :

L'église Saint-Laurent des Vigneaux a été construite au XVème siècle et décorée en partie au XVIème siècle. Elle est en forme de parallélogramme.

Son clocher qui s'élève à l'opposé du chœur est de style lombard. Il est percé sur 2 étages de baies en plein cintre (1er étage : baies géminées, 2ème étage : baies triples). Une flèche octogonale est flanquée aux angles de pyramidions et elle est percée sur chaque face de lucarnes sur deux étages.

L'entrée est sur le côté droit de la nef. Elle est décorée sur le modèle de la cathédrale d'Embrun. Elle bénéficie d'un porche composé de 2 colonnes avec chapiteaux sculptés (feuillages et têtes), d'une voûte sur croisée d'ogives et d'arcs brisés.

Le portail en plein cintre comprend trois colonnes. Entre la voûte et les voussures, une fresque dégradée du milieu du XVIème siècle représente une Annonciation. On reconnaît l'Archange Gabriel et la Vierge de part et d'autre d'un vase garni de lys. Les vantaux de la porte sont fermés par une serrure avec un verrou plat terminé par une tête de chimère.

Un bénitier se situe en face du portail.

Sur le mur sud, ont été peints, probablement dans le dernier quart du XVème siècle, les sept péchés capitaux (l'Orgueil, l'Avarice, la Luxure, l'Envie, la Colère, la Gourmandise et la Paresse) et leurs châtiments.

A l'intérieur :

L'église est composée d'une nef avec une voûte en berceaux brisés renforcée par des arcs doubleaux. Elle est formée de 4 travées.

Le chœur a un chevet plat et légèrement désaxé, voûté sur croisée d'ogives.

La décoration murale est située sur les voûtes et sur un mur du chœur. On peut voir une représentation de la présence divine, d'Isaïe, du Christ en Majesté, du Tétramorphe (les 4 évangélistes : Luc, Jean, Mathieu et Marc) et le Couronnement de la Vierge. On reconnait 5 apôtres et leurs attributs : Pierre (clé et livre), André (croix en X), Jean (coupe), Jacques le Majeur (bâton et chapeau de pèlerin) et Thomas (ceinture).

Les fonts baptismaux se trouvent au fond de l'église.

CHAPELLE D'AILEFROIDE

La chapelle Saint-Pierre et Saint-Paul d'Ailefroide date probablement du début du XVIIIe siècle et est probablement l'un des plus vieux bâtiments

Un projet de rénovation de la chapelle est en cours.

EGLISE DE VALLOUISE

Très belle église du XV° siècle avec des fresques, un baptistère et une piéta ouverte à l'année.

Eglise majestueuse et imposante située au centre du village, l'église Saint Etienne est classée Monument Historique.

Le clocher a une hauteur de 45 mètres avec sa flèche terminale octogonale en pierre avec des pyramidions d'angle. Les matériaux utilisés sont des pierres locales riches de couleurs. Le porche à l'entrée est en marbre rose de Guillestre. Le portail comporte des panneaux sculptés et une serrure avec un verrou à tête de chimère. Au fronton de la porte d'entrée, des fresques représentent l'épiphanie, l'adoration des mages et de l'enfant Jésus.

A l'intérieur c'est un bâtiment simple de plan basilical à trois nefs. La nef principale est couverte par une voûte en berceau à cintre légèrement brisé, reposant sur des arcs doubles. Le rétable en bois doré date du milieu du XVI° siècle.

Rentrer dans le centre du village de Vallouise et se rendre sur la place du Village

CHAPELLE DES PÉNITENTS

Cette chapelle était réservée autrefois à la confrérie des pénitents. De jolies fresques datant du 18°siècle ornent la façade.

Elle sert de lieu d'exposition temporaire pendant la saison estivale.

CHAPELLE SAINT-VINCENT DE PUY-SAINT-VINCENT

Située entre Puy et Les Prés, au début de la route de Narreyroux. Cette petite chapelle de montagne a été construite au XVe siècle, après le passage dans la vallée de saint Vincent Ferrier, venu prêcher à plusieurs reprises entre 1399 et 1403. Dédiée à son saint patron, Vincent de Saragosse pour mieux évoquer son souvenir, sa construction et sa décoration s’inscrivent, comme pour les autres églises du secteur, dans l’effort de reconquête catholique face à « l’hérésie vaudoise ».

Vers 1170, Vaudès, un riche lyonnais abandonne ses biens et se met à prêcher selon l’Evangile. Des disciples le suivent qui s’appellent « Pauvres de Lyon ». Déclarés hérétiques en 1215, ces Vaudois (comme les désigne l’Inquisition) se réfugient progressivement dans les hautes vallées alpines, et particulièrement en Vallouise, à L’Argentière, dans la vallée de Freissinières et, en Italie, dans le val Cluson. Ils sont persécutés. Pour affermir son contrôle, l’Eglise suscite au milieu du XVe siècle un vaste programme de rénovation et de construction d’églises et de chapelles dans lequel les peintures murales jouent un rôle majeur de conviction. La décoration des églises des Vigneaux, de Vallouise et de la chapelle Saint-Vincent cible directement, et de façon complémentaire, les Vaudois.

L’intérieur de la chapelle Saint-Vincent est richement décoré de fresques datant de la deuxième moitié du XVe siècle et qui ont été redécouvertes en 1975. Sur les murs ouest et nord, la mission et le martyre de saint Vincent de Saragosse. Dans le chœur, les Evangélistes et Apôtres ainsi que les restes d’un Christ en Majesté. Sur les murs sud et ouest, des scènes de l’Evangile et de martyres de saints.

On peut visiter cette chapelle en période estivale, soit le jeudi après midi et lors des journées du patrimoine grâce à un groupe de bénévoles, soit avec un guide conférencier (sur rendez-vous).

Une brochure éditée par l’association Travers’Arts est disponible auprès de l’Office de Tourisme du Pays des Ecrins, en librairie ou sur place (5 €).

Autres trésors patrimoniaux du Pays des Écrins

Église Saint-Appolinaire à l'Argentière-la Bessée
Église Saint-Laurent à La Roche-de-Rame
Église Saint-Martin à Saint-Martin-de-Queyrières
Église Sainte-Marthe à Puy Saint Vincent
Église du XIVème siècle à Champcella

De nombreuses chapelles sont également à visiter sur le territoire: 

La Chapelle Saint-Jean à l'Argentière-la Bessée
La Chapelle de Notre-Dame de Narreyroux à Puy Saint Vincent
La Chapelle des Pénitents à Pelvoux
Les Chapelles Saint-Jacques de Prelles et Saint-Hyppolite de Bouchier à Saint-Martin-de-Queyrières
Les Chapelles Saint-Michel et Saint-Roch à la Roche-de-Rame
La Chapelle Saint-Laurent à Rame à Champcella

En été, découvrez notre programme de visisites du patrimoine avec Elsa Giraud, guide conférencière disponible dans nos bureaux d'information.