-A +A

Des séjours "Géologie" dans le Pays des Écrins

Le Pays des Écrins et la formation géologique des Alpes

Le Pays des Écrins accueille chaque année des classes ou même des chercheurs qui visitent le territoire pour son caractère scientifique.

Les Hautes-Alpes et, en particulier, le nord du département, présente un intérêt pédagogique pour comprendre et raconter l'histoire de la formation des Alpes.

Nous avons rencontré Jean-François, professeur au lycée Assomption Saint Clotilde de Bordeaux, en séjour au centre de vacances Les Écrins d'Azur, à Pelvoux avec ses classes de 1ère scientifique.

Cela fait maintenant quatre années consécutives que Jean-François traverse la France avec ses élèves pour des séjours "géologie". Pour cette session, pas moins de 90 élèves ont fait le déplacement avec 6 accompagnateurs (4 professeurs et 2 assistants de vie scolaire).

Ce séjour condensé et intensif permet aux élèves de première scientifique de revoir le programme de l'année et d'anticiper celui de Terminale S. Pendant 3 jours, les élèves prennent part à une réelle enquête de terrain sur la roche et les minéraux afin de visualiser, dans des lieux bien précis, les marqueurs et témoignages géologiques de la formation des Alpes.

Lors de ces sorties "terrain", ils sont accompagnés par des guides du Centre de Géologie de Briançon. Ces derniers sélectionnent des lieux pour leur valeur scientifique.

Trois lieux d'intérêt majeur sont au programme de ce séjour "géologie" :

  • Barrachin, à Champcella, permet de remonter 300 millions d'années en arrière et d'observer la déchirure continentale du "super continent".
  • Le Chenaillet, entre Montgenèvre et Cervières atteste de la formation de l'océan alpin, unique site observable en France.
  • Guillestre marque la fin de ce périple par la mise en évidence la collision à l'origine de la formation des Alpes.

Pour les étudiants, c'est l'occasion de visualiser les notions apprises au cours de leur cursus scolaire avec l'avantage de favoriser le travail en groupe, la cohésion, l'entraide et le dépassement de soi. En effet, ces observations sont indissociables de la randonnée. Le groupe mêle connaissance et efforts physiques, une recette efficace pour la compréhension et la mémorisation.

Ces randonnées sont associées à des visites telle que celle de la Mine d'Argent du Fournel de l'Argentière-La Bessée, une visite archéologique replacée dans le contexte géologique.

Le soir, de retour au centre Les Écrins d'Azur, les élèves passent leurs soirées à échanger sur les informations recueillies lors de la journée.

En bref, un séjour intense pour ces jeunes en visite dans le Pays des Écrins, qui repartent avec des connaissances solides sur la formation du massif des Alpes.