-A +A

Béatrice, auxiliaire de puériculture Rituels #2

"Mes petits rituels #2" avec Béatrice, auxiliaire de puériculture

Après un premier épisode consacré à Christian, pilote d'avion, nous partons aujourd'hui à la rencontre de Béatrice, maman de deux enfants de onze et quatorze ans et fidèle organisatrice des spectacles de Noël à lArgentière-La Bessée, depuis plusieurs années désormais.

@ Giles Cornah

 

Originaire de Bourgogne, mais se considérant comme haut-alpine, Béatrice a vécu deux ans à Auxerre avant que ses parents ne viennent s’installer à Briançon. Habitués des vacances en famille aux Guibertes, ils ont eu un réel coup de cœur pour la région. Vingt-deux ans après avoir déposé ses bagages à Briançon, Béatrice fait la rencontre de son mari et vient s’établir à l’Argentière-la-Bessée.

Tout d’abord aide-soignante, elle se déplace chez ses patients et se sent ainsi plus proche des familles avec qui elle travaille. Après dix ans à œuvrer pour la santé des personnes âgées, elle fait le choix de suivre le métier dont elle rêve depuis ses douze ans, et devient ainsi, auxiliaire puéricultrice.

Titularisée depuis maintenant un an à la crèche de l’Argentière-La Bessée, Béatrice est également titularisée aux crèches de La Roche-de-Rame et de Pelvoux, où chaque semaine, elle travaille à des jours fixes. Le fait de tourner entre ces trois crèches, lui permet de rencontrer d’autres enfants, mais également de s’adapter à chaque structure et ainsi de proposer ses idées, d’une crèche à une autre. Toutes n’ont pas les mêmes approches, ni les mêmes manières de fonctionner.

En effet, chaque année, le spectacle de Noël a lieu à la crèche de l’Argentière-La Bessée. Béatrice en est d’ailleurs une fidèle organisatrice.

Ce spectacle, devenu un véritable rituel, demande beaucoup d’organisation et d’investissement de la part du personnel. Dès le mois de septembre, les conversations sont déjà tournées vers cet évènement. Chacun apporte son idée et sa pierre à l’édifice, ce qui crée alors une belle histoire.

Une fois le thème déterminé, les organisatrices (qui changent d’une année sur l’autre), se mettent alors à œuvrer avec leurs doigts de fée. Costumes, décors, tout passe entre leurs mains. Les enfants de la crèche sont, eux aussi, sollicités pour dessiner et peindre sur les décors.

Si l’organisation de ce spectacle demande beaucoup d’investissement personnel, le résultat en vaut la chandelle. Tous les spectateurs sont ébahis, conquis et prêts à revenir l’année d’après.

Mais que fait Béatrice en dehors de tout ça ? Nous lui avons posé la question !

Avec ses deux garçons et son travail, ses journées sont déjà bien remplies. Lorsqu’elle a du temps, elle aime faire du sport. L’été, elle adore marcher en montagne. C’est pour elle, un moyen de se libérer l’esprit, de profiter de la nature et de la tranquillité des lieux. Elle y va parfois avec sa famille, mais aussi seule.

Selon elle, la vie ici est posée et sereine. Le Pays des Écrins est un lieu où il fait bon vivre et où il y a beaucoup d’activités proposées, chaque saison. Animations et évènements pour les locaux, vacanciers, enfants, il y a l’embarras du choix.

Béatrice, qui n’est pas née ici, ne souhaite plus quitter la région ! Son aîné lui a d’ailleurs avoué, qu’il souhaitait vivre toute sa vie ici. Malgré le fait que, du haut de ses quatorze ans, il a encore le temps de changer d’avis !