-A +A

Rencontre avec Laetitia Giroux, cueilleuse de plantes aromatiques et médicinales

Nous vous proposons de découvrir ci-dessous Laetitia Giroux, cueilleuse de plantes aromatiques et médicinales basée à l'Argentière la Bessée.

Elle vend ses récoltes sur le beau marché de Vallouise qui a lieu tous les jeudis matins et qui attire chaque année de plus en plus de monde aussi bien en tant que exposants qu'en tant que visiteurs.

PRÉSENTATION

PETITE BIBLIOGRAPHIE...

Laetitia Giroux a 37 ans, maman d’une petite fille de 2 ans, elle habite sur la commune de l’Argentière la bessée. Elle tient sa passion des plantes de sa grand-mère ancienne habitante de Vallouise avec qui elle arpentait la montagne jusqu’à ses 20 ans à la recherche de plantes aromatiques et médicinales.

Journaliste indépendante au départ pour la télévision, elle s’est rapidement consacrée à la réalisation de documentaires pour « prendre le temps de bien faire les choses » comme elle dit.

Enceinte de sa petite fille, une envie de changer de vie s’installe et la voilà en formation dans la drôme pour revenir à ses racines.

Cette formation marque ainsi pour Laetitia un nouveau départ.

Elle installe son séchoir à l’Argentière derrière la galerie de son compagnon, Laurent Certain, artiste peintre.

Elle lance cet été son activité commerciale sous l’appellation « Flore des Ecrins » en vendant en vendant ses sachets de tisanes sur le marché de Vallouise tous les jeudis matins ainsi que lors du marché de l’Argentière la Bessée devant son séchoir qu’elle vous fera visiter avec plaisir.

PROCHAINES ÉTAPES...

Laetitia vient d’obtenir le label « Esprit Parc National« , attribué par le Parc National des Ecrins aux activités pratiquées dans le plus haut respect de l’environnement.

Elle continue son activité de réalisatrice de documentaires l’hiver.

SA DÉMARCHE

Respect et préservation de l’environnement sont bien entendu des valeurs chères à Laetitia.

Elle laisse toujours une proportion de plants intacts pour leur permettre de se renouveler, ne revient jamais deux années de suite au même endroit, et maîtrise les techniques de récolte limitant l’impact sur les plantes.

Cueilleur est en effet un métier de connaissances et de savoir faire. Beaucoup de plantes ont de fausses jumelles : il est indispensable de savoir distinguer celle qui nous est bénéfique de celle dont les effets sont nuls voire toxiques.

Il faut aussi savoir quand récolter : les végétaux obéissent à un cycle, c’est ce cycle qui détermine le moment précis où la plante est la plus chargée en principes actifs. Enfin, les vertus ne seront conservées qu’au prix d’un séchage parfaitement maîtrisé (température, hygrométrie, lumière).

LES PÉRIODES DE RÉCOLTE DE SES PLANTES

Les récoltes s’étalent du printemps à l’automne.

Tout commence avec le bourgeon de pin en fin d’hiver, puis viennent les premières fleurs de printemps comme la primevère officinale, suivent l’ortie, l’aubépine, et les cueillettes s’enchaînent ainsi jusqu’en automne, l’heure venue de récolter les racines et les dernières baies avant l’arrivée de la neige.

Les 30 espèces de sa gamme proviennent du territoire du Pays des Ecrins.

CONTACTER LAETITIA

Pour toute commande de plantes, vous pouvez joindre Laetitia au 06 20 96 55 87 et par mail floredesecrins@gmail.com

Pour tout conseil personnalisé sur les plantes qui vous conviendraient, rendez vous le jeudi matin sur le marché de Vallouise!