Richardson VIANO

Richardson VIANO

Né à Haïti en 2002, Richardson a été adopté par une famille vivant à l’Argentière-la-Bessée. Rapidement après son arrivée sur le territoire, il monte sur des skis. Très vite piqué par la passion de cette discipline et alors âgé de 5 ans, il rejoint le ski club de Puy Saint Vincent où il fait ses armes jusqu'en 2019, où il intègre finalement la Fédération Haïtienne de ski. Durant l'année 2021, il participe aux Championnats du monde de ski (Cortina 2021) et devient le premier skieur des Caraïbes à participer aux Jeux Olympiques d’hiver (Pékin 2022).

On peut dire que le Pays des Ecrins est le terrain de jeu de Richardson depuis ses premières glissades en ski !

Petit tour d'horizon

Discipline : Ski alpin (spécialité : slalom et géant)

Année de naissance : 2002 

Hobbies : VTT, vélo de route, gymnastique, tennis, ping-pong, ski hors-piste, ski freestyle…

Palmarès :

  • 16ème place en slalom et 21ème place en géant au championnat d’Espagne et Andorre

  • 31ème place pour le slalom géant hommes à Soldeu-El Tarter (2020/2021)

  • 35ème au Championnat du Monde de ski FIS (Slalom géant Hommes)

Sponsors : Montisport / Kappa

Réseaux sociaux : Instagram / Tik Tok 

Découvrez en davantage

Mon lieu préféré dans le Pays des Écrins : Puy Saint Vincent, là où j’ai grandi, où j’ai appris à skier

Ma piste préférée dans le Pays des Écrins : enfant, ma piste fétiche était « Les Crêtes », maintenant je dirai « La Bergerie » (plus technique)

Mon meilleur souvenir dans le Pays des Écrins : mon arrivée en décembre 2005 (à l’âge de 3 ans), la première fois en contact avec la neige ! 

Ma vision du Pays des Ecrins en 3 mots : Accueillant – Tranquillité – Beauté (des paysages)

Mes points forts : ma détermination, mon mental allié à un physique explosif et puissant

Mes difficultés / Ma petite faiblesse : difficulté de concentration au sein d’un groupe et blessures qui occasionnent des doutes et altèrent la confiance

Mon ambition : faire de mon mieux aux Jeux Olympiques de Pékin 2022 et aux championnats du monde 2023 à Courchevel - Méribel

Ma « devise » : « Ne jamais abandonner, toujours y croire ! »

Mon conseil à ceux qui souhaitent débuter : saisir sa chance, croire en soi, se battre, travailler, persévérer, s’amuser