L'horloge des Vigneaux

Une horloge remarquable au coeur du village des Vigneaux

Cette horloge date de 1786 et a d’abord été installée à la collégiale de Briançon. En 1890, elle a été remplacée par une plus moderne. Le curé des Vigneaux, Henri Faure, l'a alors achetée d'occasion à la ville de Briançon avec l'aide des paroissiens. Depuis 1890, elle a pris place à l'église Saint-Laurent des Vigneaux, ce qui fait d’elle la plus vieille horloge de France qui fonctionne dans son emplacement historique.

Alors qu'elle n'était plus en service depuis 1989, le projet scolaire "Horloges d'altitude", porté par Denis Vialette, professeur de technologie, lui a permis de "reprendre vie", en 2011. Plusieurs classes, sur la base du volontariat, sont intervenues de façon ponctuelle et ont participé à la restauration de l'horloge des Vigneaux, dans ce cadre. Des réglages ont été apportés, un automatisme qui limite les sonneries qui dérangeaient les habitants, notamment. Aujourd'hui, elle retentit 3 fois par jour, à 8h, 12h et 19h. Elle ne possède qu'une seule aiguille, ce qui est assez rare.

L’horloge des Vigneaux participe à la sociabilité du village. En effet, ses poids de pierre de 100 kg demandent à être remontés, avec une manivelle, tous les 6 jours. Une équipe de cinq bénévoles s’occupe de les remonter à tour de rôle. Ce sont Vincent De Gasquet, Jean-Michel Estienne, Guillaume Didier, Cyrille Fernandez et Geert Vennix, "les tourneurs de manivelle", qui font vivre l'horloge, tout au long de l'année.

Découvrez les mécanismes et les coulisses du remontage de l'horloge de l'église Saint Laurent des Vigneaux.