Festival du Livre 2018 - 17 ème édition

Culturelle ,  Festival ,  Foire ou salon ,  Bande dessinée ,  Littérature ,  Poésie à L' Argentière-la-Bessée

Le festival du Livre à l'ArgentièreMairie de l'Argentirèe
  • Pour sa 17 ème édition, le Festival du Livre a pour thème "Voyage au centre de la terre". Au programme : le salon du livre, des conférences, des projections, exposition.

    17ÈME FESTIVAL DU LIVRE ET DE L’IMAGE DE MONTAGNE
    « Voyage au centre de la Terre »
    11ÈME GRAND PRIX LITTÉRAIRE DES ÉCRINS
    L’ARGENTIÈRE-LA BESSÉE

    Invité d’honneur Jean-Marc Rochette

    Jeudi 16 août 2018
    Foyer culturel
    Soirée de la remise du 11ème Grand Prix Littéraire des Écrins en présence de François Damilano, invité d’honneur de la soirée.
    Cérémonie d’ouverture du festival
    18h : Remise du Grand Prix Littéraire des Écrins, selon les catégories.
    19h : Apéritif dinatoire
    21h : Projection du film « K2 une journée particulière » de François Damilano, suivie d’une conférence débat.

    Vendredi 17 août 2018
    Marché couvert
    10h-12h : Signature d’auteurs
    Gymnase du Quartz
    Salon du livre de 14h à 21h entrée libre
    Ateliers de 14h à 18h
    14h : intervention de Colette
    15h : rencontre avec les auteurs du grand Prix Littéraire des Écrins
    17h : Conférence « la mine d’argent au 19ème siècle », 230 ans de la réouverture, et 110 ans de la fermeture de la mine par Bruno Ancel, archéologue minier, service culturel.
    Cinéma l’eau vive
    18h : projection « Hors Norme » de Jean-Marie Choffat
    Foyer culturel
    - 21h : Soirée projection/concert : Tous les jours la nuit
    Concert du groupe « Vidala »

    Samedi 18 août 2018
    Gymnase du Quartz
    Salon du livre de 10h30 à 19h entrée libre
    12h remise des prix du concours de nouvelles, apéritif
    Ateliers de 14h à 18h
    14h café littéraire : rencontre avec les auteurs du Grand Prix Littéraire des Écrins
    16h : Spectacle chouchou le petit caillou
    17h : intervention de Colette
    18h « Des poussières du ciel à la terre » par Raymond Cirio du CBGA
    Au foyer culturel
    - 21h: Projection du film « Les cristalliers », proposé par la Cinémathèque d’Image de Montagne

    Ateliers :
    - Aquarelle avec Estelle Grisot
    - Ecriture avec Marion Lafage
    - Fabrication de cartes postales à semer avec Claire Marcoz.
    - Atelier d’écriture avec les enfants et ados du Centre socioculturel du Pays des Écrins
    - Atelier dentelle aux fuseaux avec Madame Michèle Andreu

    Exposition :
    - « Mémoire des lieux ordinaires » par Denis Lebioda et Yves Dubuquois
    - « … » proposée par le CBGA
    - Les mouvements de la terre proposée par la Bibliothèque Départementale de Prêt des Hautes-Alpes
    - Jules Verne proposée par le musée Jules Verne de Nantes

    En marge du festival
    - Stand du service culturel et de la mine d’argent
    - La bibliothèque de Colette, venez à la rencontre de ce personnage haut en couleur.
    - Le café littéraire


    L’invité d’honneur
    Jean-Marc Rochette
    Jean-Marc Rochette originaire de Grenoble se destinait au métier de guide de haute montagne. En 1976 suite à un grave accident dû à une chute de pierre, il délaisse l'alpinisme et commence une carrière d'auteur de bande dessinée. Il publie d'abord dans Actuel et ensuite dans l’Écho des savanes. Avec Martin Veyron, il crée la série Edmond le cochon (1979). Il succède ensuite au dessinateur Alexis pour la série Le Transperceneige, scénarisée par Jacques Lob, dans (À suivre). Au milieu des années 90 il commence à s'intéresser à la littérature jeunesse sur des textes de Jean-Luc Cornette, et à l'illustration des grands classiques, Le Petit Poucet, Le Chat Botté, Pinocchio. Il se remet à la science-fiction à la fin des années 1990 en reprenant Le Transperceneige et en créant Le Tribut avec Benjamin Legrand, avec qui il avait déjà réalisé Requiem blanc en 1987. En 2003, avec René Pétillon, il donne naissance à la série burlesque « Louis et Dico », et en 2005 avec Martin Veyron à la parodie historique Cour Royale. En 2015 avec Terminus, il relance le Transperceneige en collaboration avec Olivier Bocquet.
    En parallèle, il poursuit un travail de peintre et d'illustrateur sur le Candide de Voltaire en 2002 et sur L'Odyssée d'Homère en 2006.
    Après sept années passées à Berlin de 2009 à 2016, où il se consacre presque exclusivement à la peinture, plusieurs expositions en France et en Allemagne, il revient en France, pour s'installer dans les Alpes.
    Son œuvre passe alternativement de la peinture à la sculpture, et de l'illustration à la bande dessinée, tous ces genres se renforçant les uns les autres.


    Les intervenants
    François Damilano
    C’est par son parcours d’alpiniste de haut niveau et de guide de haute montagne que François Damilano est devenu réalisateur.
    Considéré comme l’un des précurseurs de l’escalade sur cascades de glace, il a ouvert des dizaines de nouveaux itinéraires, participé à l’explosion du niveau technique, servit de fer de lance à l’émergence médiatique de la discipline.
    Comme figure de proue de cette discipline hivernale spectaculaire, il participe au tournage de nombreux films et émissions de télévisions dont les emblématiques Ushuaïa où il guide Nicolas Hulot dans les plus grandes cascade gelées des Alpes et du Canada.
    Fasciné par la haute altitude, il gravit de nombreux sommets du Népal et du Tibet, accompagne ses clients dans des régions himalayennes oubliées, témoigne de ses expéditions dans la presse magazine.
    ll se saisit finalement de la caméra pour raconter à sa manière ces séjours très particuliers au pays de l’oxygène rare.
    Alliant savoir-faire de l’alpinisme à celui de l’image, François Damilano filme davantage les himalayistes que l’himalayisme.
    Dans des documentaires qui racontent l’engagement du métier de guide sur les très hauts sommets (Skippers d’altitude, co-réalisé avec Bertrand Delapierre), les démarches alternatives de l’himalayisme d’aujourd’hui (La stratégie de l’escargot), l’évolution psychique des alpinistes en altitude (Parenthèse à 8000), l’exploration des montagnes oubliées (Go west), le désir d’absolu (On va marcher sur l’Everest), le destin (K2 – une journée particulière) François Damilano dessine un portrait sensible d’un himalayisme ouvert sur l’humain.



    Pierre cadot – La montagne des cristalliers
    La montagne des Cristalliers est le récit d’une équipe de cristalliers et de l’exploitation d’un gisement de cristaux exceptionnel dans les montagnes de Chamonix pendant 3 ans.
    Quatre amis de la vallée de Chamonix, aux métiers variés, se réunissent chaque année pour comme ils disent « aller aux cristaux ». Aller aux cristaux, c’est passer des jours ou des semaines en haute montagne, hors des sentiers connus, sac à dos et jumelles au cou à chercher « la faille », l’ouverture : le four. Et le four, celui du siècle, Georges, Joël, Olivier et Martial l’ont trouvé. Il représente une découverte exceptionnelle, peut-être même jamais vue dans la vallée de Chamonix.
    C’est le récit de cette découverte et des efforts mis en place pour dépasser toutes les difficultés que la montagne sait mettre entre elle et ceux assez fous qui pensent pouvoir la dominer. Mais surtout, c’est de l’amitié qui lie les hommes en montagne dont on parle. À l’heure des courses au record de montée à l’Everest, c’est d’une montagne vécue autrement qu’il va s’agir, une montagne qu’on écoute, qu’on regarde, qu’on partage... la Montagne des Cristalliers.


    Année 2018 : 230 ans de la réouverture de la mine d’argent du Fournel et 110 ans de sa fermeture définitive
    Dans le cadre du festival, cette année la mine est mise en valeur. Venez passer un moment exceptionnel dans les pas des mineurs d’antan en visitant la mine d’argent du Fournel.
    Pour aborder la mine d’une façon ludique, venez vous essayer à l’escape game et déjouer les pièges laissés par Monsieur Suquet, ancien directeur de la mine d’argent.
    Réservation auprès du musée des mines au 04.92.23.02.94 ou en ligne sur https://www.mines-argent-fournel.com
  • Bons plans
    Accessible sans voiture en toute sécurité par la voie verte.
  • Langues parlées
    • Français
Prestations
  • Accessibilités
    • Accessible en fauteuil roulant en autonomie
  • Tarifs
  • Gratuit
Horaires
  • Du 16 août 2018
    au 18 août 2018
  • Lundi
    10:30
    19:00
  • Mardi
    10:30
    19:00
  • Mercredi
    10:30
    19:00
  • Jeudi
    10:30
    19:00
  • Vendredi
    10:30
    19:00
  • Samedi
    10:30
    19:00
  • Dimanche
    10:30
    19:00
Déposer un avis
Écrivez votre avis sur Festival Du Livre 2018 - 17 Ème Édition :
  • Horrible
  • Mauvais
  • Moyen
  • Très bien
  • Excellent
Il n'y a pas encore d'avis sur Festival Du Livre 2018 - 17 Ème Édition, soyez le premier à en laisser un !