Voir les photos (6)

GAEC DES RITALS

à Freissinières

  • Myriam Pellegrin voue une véritable passion à son métier. Elle a repris l'exploitation familiale, le Gaec des Ritals, en 1992. Elle élève près de 900 brebis laitières sur les hauteurs de Freissinières, entre le col d'Anon et le hameau des Aujards.

  • Myriam Pellegrin voue une véritable passion à son métier. Elle a repris l'exploitation familiale, le Gaec des Ritals, en 1992. Elle élève près de 900 brebis laitières sur les hauteurs de Freissinières, entre le col d'Anon et le hameau des Aujards.
    Les bêtes sont nourries (quasi) exclusivement d'herbes sur les 230 hectares d'alpages que compte le domaine. Le lait (1,5 L par traite par bête alors que 10 L sont nécessaires pour élaborer un seul fromage !) est récolté une fois par jour,...
    Myriam Pellegrin voue une véritable passion à son métier. Elle a repris l'exploitation familiale, le Gaec des Ritals, en 1992. Elle élève près de 900 brebis laitières sur les hauteurs de Freissinières, entre le col d'Anon et le hameau des Aujards.
    Les bêtes sont nourries (quasi) exclusivement d'herbes sur les 230 hectares d'alpages que compte le domaine. Le lait (1,5 L par traite par bête alors que 10 L sont nécessaires pour élaborer un seul fromage !) est récolté une fois par jour, directement sur place, puis acheminé jusqu'à la fromagerie de la Durance. Les tommes au lait cru sont ensuite affinées durant un mois environ puis vendues, à la ferme et dans les environs du Pays des Écrins.
  • Langues parlées
    • Français