Top 10 des rivières au Pays des Ecrins

1) La Gyronde (P1), de Vallouise aux Vigneaux

À la jonction de l’Onde et du Gyr se crée la Gyronde et ses eaux qui tracent la vallée de Vallouise. Un parcours classé III/IV, marqué par quelques rapides au début. La Blanche derrière et le Queyras en ligne de mire offrent un panorama des plus riches. Attention toutefois à la station de pompage à la sortie de Vallouise.

2) La Gyronde (P2), des Vigneaux à l’Argentière

La deuxième partie de la Gyronde est plus sportive et s’engouffre dans les gorges sous la Bâtie des Vigneaux. Classé III/IV, cette portion est plus isolée, notamment dans les gorges, avant l’arrivée dans le bassin de l’Argentière. La vue s’ouvre rapidement en arrivant sur l’Argentière, sur la vallée de la Durance, bordée entre le Queyras et les Écrins.

3) Le stade de l’Argentière-la-Bessée

Ce stade, situé sur le cours naturel de la Durance et enroché artificiellement, est un lieu de pratique de rêve pour les kayakistes confirmés. Utilisable du printemps à l’automne, ce stade offre un cadre privilégié pour l’entraînement et le perfectionnement.

4) Le Gyr, de Pelvoux à Vallouise

Une rivière extrêmement sportive et exigeante, qui fera le bonheur des plus téméraires d’entre vous. Classé IV/V, le Gyr est tout ce qu’un rivière de haute-montagne doit être : rapide, puissant, froid et sans pause, mais il est terriblement satisfaisant d’en arriver à bout ! Descente obligatoire à l’arrivée dans Vallouise.

5) La Durance (P5), de l’Argentière à La Roche-de-Rame

Cette portion de l’emblématique Durance est un parcours d’initiation parfait pour toute personne souhaitant s’initier à la pratique en eau-vive. Ce parcours complète très bien la pratique dans le stade de l’Argentière, sur un tracé classé III, marqué par un seul rapide à l’entrée de la Roche-de-Rame.

6) La Durance (P6), de La Roche-de-Rame à Saint-Clément-sur-Durance

Le trajet sur la Durance se poursuit sur cette portion faite pour l’apprentissage des débutants ou pour une ballade tranquille et paisible, en famille ou entre amis. Sans risque majeur, ce parcours classé II est l’occasion d’observer la vallée de la Durance, en arrivant sur le lac de Serre-Ponçon.

7) L’Onde, d’Entre-Aigues à Vallouise

Dans le vallon glaciaire protégé qui mène d’Entre-Aigues à Vallouise, l’Onde coule, froide et tumultueuse. Facile d’accès, ce rivière classé III/IV, avec quelques rapides pentus ne présente pas de danger particulier et offre une vue splendide sur la Tête d’Amont. L’arrivée se fait aux abords de Vallouise au pont de Gérondoine.

8) La Byaisse (P1), du Pont des Oules à Freissinières

Petit bijou caché au fond de la vallée de Freissinières, la Biaysse est une rivière d’exception, étroite et technique, assez intime. Le départ est un lieu paradisiaque qu’on aurait presque du mal à quitter, si l’appel de la rivière n’était pas si fort. Ce long parcours, entre 2h30 et 4h selon la connaissance du tracé, est classé IV, est marqué par de nombreux rapides et petites chutes qui feront le bonheur des plus aguerris d’entre vous.

9) La Byaisse (P2), de Freissinières au Pallon

Beaucoup plus court que la première portion, ce tracé ne dure qu’une vingtaine de minutes et est parfaitement adapté à la découverte de l’eau-vive en haute montagne. Le trajet, classé II/III se fait tranquillement avec le Queyras en point de mire, dans une superbe vallée alpine !

10) La Durance (P4), de Prelles à l'Argentière

Un incontournable de la région, un passage dans les mythiques gorges de la Durance ! Les gorges sont engagées et étroites, classées III-IV. Malgré quelques portages obligatoires, les derniers rapides qui s'enchaînent sont magiques, pour une expérience inoubliable

11) La Guisane

Cadeau bonus: Deux tronçons possible sur le rivière emblématique de la vallée de Serre-Chevalier, au départ du Monêtier-les-Bains et de Chantemerle. Le premier est classé II-III et est parfait pour une initiation aux rivières alpins, en traversant plusieurs hameaux, de façon calme, sauf sur les quelques rapides qui rajoutent du piquant à la traversée. Le second parcours est plus technique, classé III-IV, ponctué par quelques rapides sans difficulté excessive.